• Drame,  Sagas Famililales

    Les silences – AMÉLIE ANTOINE

    Edouard Bresson est un humoriste français, connu et reconnu, adulé de tous. Entouré de milliers de fans, de son équipe, de son manager, … et pourtant il est seul. Sa femme l’a quitté depuis quelques années et son fils ne lui parle plus, las de passer après sa carrière. Pour son fils, c’est l’incompréhension et la colère d’avoir eu un père absent. Pour Edouard, la vie et son enfance l’ont mené là, et si c’était à refaire, il aurait du mal à faire autrement. Comment faire comprendre à son fils qui il est réellement et pourquoi il a fait ces choix ? C’est l’histoire d’un clown triste, d’un enfant qui essaye…

  • Comédie romantique,  Roman Fantastique

    100 pages blanches – CYRIL MASSAROTTO

    Lors de la mort de son grand-père, alors que ses deux sœurs jumelles reçoivent chacune la moitié de l’héritage, le narrateur ne reçoit qu’un carnet vierge de 100 pages. Déçu et perdu dans l’incompréhension, il ne va pas tarder à découvrir en quoi ce carnet est si spécial et si cher aux yeux de son grand-père : il permet à son détenteur de revivre 100 souvenirs. J’ai découvert ce livre par hasard, et je l’ai ajouté à ma PAL pour les vacances! Finalement, j’ai eu le temps de le lire avant d’arriver à destination : 9h de vol, on a le temps de lire^^, et il faut dire que ce roman n’est pas…

  • Thriller

    Les filles des autres – AMY GENTRY

    A l’âge de 13 ans, Julie est kidnappée chez elle, une nuit, sous les yeux de sa petite sœur, Jane. Elle n’a jamais été retrouvée, ni l’homme qui l’avait enlevée. Huit ans plus tard, elle sonne chez ses parents. Après la surprise de la revoir, Anna, sa mère, s’interroge sur la jeune fille : est-ce vraiment Julie ? Bon, j’ai dévoré ce livre en quelques jours seulement ! L’auteure, dont c’est le 1er livre, écrit d’une manière très fluide et laisse la tension monter au fur et à mesure des pages. La narratrice est Anna, la mère, que l’on suit dans ses doutes et dans son enquête – de ce…

  • Autobiographie,  Prix Littéraires,  Sagas Famililales

    Rien ne s’oppose à la nuit – DELPHINE DE VIGAN

    Après le suicide de sa mère, l’auteure essaye de raconter sa vie et de comprendre ce qui l’a poussée à se donner la mort. Pour cela, elle interroge sa famille et tente de retracer, depuis son enfance, les événements qui l’ont marquée. J’ai toujours un peu de mal avec les romans autobiographiques, centrés sur la famille et les parents. Celui-ci ne fait pas exception car, au global, je ressors de ce livre assez mitigée. Pour commencer, tout au long du livre j’ai apprécié les passages où l’auteure sort de l’histoire et nous rends compte de ses doutes (ai je bien fait de commencer ce livre ? Comment la famille va t-elle…

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer