Drame,  Littérature Jeunesse

Amélia – KIMBERLY MCCREIGHT

A New-York, Kate, brillante avocate, élève seule sa fille de quinze ans. Un matin, le lycée l’appelle pour venir chercher Amélia, accusée de triche à un examen. Le temps d’arriver sur place, elle découvre que sa fille vient de mourir en sautant du toit de l’immeuble. Plusieurs jours après, elle reçoit un SMS anonyme « Amélia n’a pas sauté » : et si c’était vrai ?

————————–

On assiste ici à la descente aux enfers d’une jeune fille dans un lycée américain typique, sa première déception amoureuse, sa solitude face aux attaques dont elle est victime, sa lâcheté parfois comme on peut en avoir à 15 ans où il est difficile de s’assumer et de tenir tête aux autres..

Le livre alterne les chapitres écrits par Kate qui mène son enquête, et par Amélia, avant sa mort. Cette façon de présenter les choses, souvent utilisée pour les romans policiers, fonctionne très bien sur moi car ça me donne envie de savoir la fin et du coup je dévore le livre! Le rythme est soutenu et on a du mal à s’arrêter de tourner les pages. Certains passages sont décrits deux fois : côté mère et côté fille et c’est intelligemment fait puisqu’on comprend toute la difficulté de la communication parents/enfants.

J’ai préféré les chapitres de Kate, qui mène son enquête comme elle peut. On la suit dans son deuil, sa culpabilité de « mauvaise mère » qui n’a pas su déceler le mal-être de sa fille, on découvre son passé et celui de sa fille au fil des pages. Par contre, j’ai eu du mal avec ceux d’Amélia, notamment les échanges de textos parsemés de fautes et d’abréviations. Sans doute car je ne suis plus une adolescente de 15 ans et donc moins proche du personnage. C’est en ce sens que ce livre est pour moi un roman de littérature jeunesse qui peut plaire à des ados.

Un peu dans la veine de 13 Reasons Why, les sujets centraux sont le suicide et le harcèlement chez les adolescents. Il y a aussi une petite touche de GossipGirl avec un blog qui donne des potins anonymes sur les élèves. C’est un roman moderne et d’actualité puisque Kate va découvrir via les réseaux sociaux, les blogs, les SMS d’Amélia des indices sur ce qui lui est arrivé. On comprend le danger de ces outils, laissés à des mains trop jeunes, mais aussi celle des sororités d’étudiants, ces clubs selects qui sont adeptes du bizutage et de l’exclusion de certains, considérés comme moins méritants. Les adultes ne sont pas épargnés au contraire! Entre les parents d’élèves qui font tout pour épargner leurs enfants, ceux qui sont emplis de jalousie, ou encore les membres du lycée qui soit font les ignorants ou soit sont complices de cette montée de haine entre élèves, chacun en prend pour son grade.

A noter pour les fans Nicole Kidman aurait acheté les droits pour une adaptation en série!

—————————

EXTRAITS

« C’est là l’objectif principal du club : faire se sentir mal celles qui n’en font pas partie et menacer en permanence les membres de perdre leur statut spécial. Cette dynamique présente toujours de multiples dangers» 

« Ma mère s’inquiétait toujours pour les mauvais trucs. Et ce n’était même pas sa faute. J’aurais pu tout lui raconter. J’aurais dû, probablement, comme le Dr Lipton me l’avait conseillé. Enfin, ça ne comptais plus vraiment maintenant. J’avais un bon pressentiment. Toute cette affaire allait bien se terminer.» 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer