Coups de coeurs,  Littérature Jeunesse,  Prix Littéraires,  Roman Fantastique,  Romans Fantasy

À la Croisée des Mondes, tome 1 : Les Royaumes du Nord – PHILIP PULLMAN

Dans un monde parallèle au nôtre, chaque humain possède un daemon : un animal qui représente son âme, et qui peut changer d’apparence jusqu’au début de l’âge adulte où il prend son apparence définitive.  Lyra, orpheline d’une douzaine d’années, est élevée par des érudits au Jordan College à Oxford, avec son daemon, Pantalaimon. Sa vie bascule lorsqu’elle part à la recherche de son ami, Roger, enlevé par les « enfourneurs » : de mystérieux kidnappeurs d’enfants. En partant à sa poursuite, elle ira dans le Grand Nord où elle rencontrera des gitans, des sorcières, des ours en armure, … tous concernés par un complot mettant en péril leur univers et bien plus.

—————————

J’ai découvert cette trilogie lorsque ce 1er tome a été adapté en film et est sorti au cinéma en 2007 (cf bande annonce ici). J’avais beaucoup aimé l’univers et l’intrigue mais malheureusement les tomes 2 et 3 n’ont jamais été adaptés par la suite. Pourtant, superbe casting avec Nicole Kidman, Dakota Blue Richards, Daniel Craig, ou encore Eva Green, mais cela n’a pas dû suffire pour en faire un blockbuster > le livre est tellement riche qu’il n’était pas possible de tout retranscrire en 2H et de plus, l’Amérique puritaine n’a pas trop apprécié l’image de l’Eglise dans les romans …

J’ai donc repris la trilogie à zéro, dix ans plus tard, en livre, et je n’ai pas été déçue!

—————————

Encore un livre de littérature jeunesse qui s’adresse aux adultes : d’ailleurs il est conseillé « A partir de 12 ans » mais je trouve qu’il y a des concepts scientifiques et religieux qui sont expliqués ici qui ne sont pas simples même à mon âge! Donc chapeau aux jeunes lecteurs:)

Mis à part les concepts religieux et scientifiques concernant cette mystérieuse « Poussière » à laquelle Lyra sera liée et qui semble inquiéter tout le monde, le style de l’auteur est fluide et abordable (surement un avantage de la littérature jeunesse), et l’histoire réunit de bons ingrédients qui m’ont vite fait tomber accro. C’est un roman d’aventures avec un grand A  : il y a de l’action, des personnages hauts en couleur et du mystère! Le livre contient des descriptions mais pour une fois je les trouve utiles car on a besoin de s’imaginer cet autre monde, mais surtout il y a beaucoup de rebondissements : pas le temps de s’ennuyer, le lecteur passe d’un chapitre à l’autre dans lesquels il se passe énormément de choses!

Une chose qui m’a interpellée c’est que le récit ressemble par moment à un conte. L’auteur donne au lecteur certains indices à l’avance, du style : ‘Lyra ne le découvrirait plus tard mais cet homme allait lui sauver la vie’… Ces petites phrases distillées dans le livre donne un air de conte ou de destinée. Il y a d’ailleurs une prophétie à propos de l’héroïne qui en ignore tout et chacun semble avoir un rôle à jouer pour que s’assemblent toutes les pièces du puzzle… à la fin de la trilogie.

<3 Les daemons, qui sont l’incarnation animale de nos âmes et qui peuvent parler, est une superbe idée! J’adore Pantalaimon, le daemon de Lyra, j’aurais même aimé qu’il ait davantage son caractère à lui, mais il ne faut pas oublier qu’il est le prolongement de Lyra  : ils ne forment qu’un et ne peuvent donc être foncièrement différents (même s’il représente la partie plus humble et plus prudente de Lyra). Je me suis d’ailleurs attachée à Lyra uniquement au bout d’un moment car au début, j’avais du mal à m’identifier à cette petite fille manipulatrice, un peu hautaine et capricieuse. Puis finalement, son assurance s’effrite (très peu^^) et elle ne fait pas tout le temps les bons choix ce qui la rend plus proche de nous mais il faut noter que c’est un personnage très intelligent pour son âge (trop?) qui a une bonne dose de courage et d’honneur.

En bref, un coup de cœur qui m’a fait retrouver un peu de mon esprit d’enfance tout en parlant de sujets d’adultes : un très bon mélange!

 

  • Émotions : En m’immergeant dans ce livre, j’ai été happée par l’histoire de Lyra et par ses émotions 🙂
  • Action : Beaucoup d’action dans ce roman ! On  suit l’héroïne dans ses nombreuses péripéties, le rythme est soutenu : rencontres étranges, batailles, enlèvements, ruses, ect …. et au final c’est dur de lâcher ce livre!
  • Suspens : Ouiiiiiii ! Mais que va t-il se passer ? Impossible de deviner, surtout dans un monde aussi différent du nôtre!

—————————

Pour ceux qui seront resté sur leur faim, même après avoir lu les 3 tomes : une autre trilogie « La Trilogie de la Poussière » est en cours ! Le premier tome « La Belle Sauvage » est sorti en novembre 2017. Il se déroule dix ans avant les événements d’ »À la croisée des mondes ». Plusieurs personnages de la trilogie originale apparaissent dans le roman, comme Lord Asriel et Madame Coulter, ainsi que le leader des gitans, Farder Coram.

De plus, une série TV devrait bientôt sortir, coproduite par la prestigieuse chaîne HBO (Westworld, Game of Thrones):).

—————————

EXTRAITS

« Lyra mourrait d’envie de caresser ce pelage, d’y frotter sa joue mais, évidemment, elle s’en gardait bien, car le fait de toucher le daemon d’une autre personne constituait la plus grave entorse aux règles de la bienséance. Certes, les daemons pouvaient se toucher, et même se battre, mais cette interdiction qui régissait les contacts entre humains et daemons était si profondément dans les esprits des gens que, même durant les batailles, les guerriers ne touchaient jamais au daemon d’un adversaire. Cela était formellement interdit. Pourtant, Lyra ne se souvenait pas de se l’être entendu dire, elle le savait tout simplement; aussi instinctivement qu’elle redoutait la nausée et recherchait le confort. C’est pourquoi, bien qu’elle admirât la fourrure de Sophomax et se plût à imaginer sa douceur sous ses doigts, jamais elle ne fît le moindre geste pour essayer de le toucher, et jamais elle ne le ferait»

« – Cette lumière, là, demanda l’Aumônier, elle monte ou elle descend ?
Elle descend, répondit Lord Asriel, mais ce n’est pas de la lumière, c’est de la Poussière.
De la manière dont il avait prononcé ce dernier mot, Lyra imagina de la Poussière avec un P majuscule, comme s’il ne s’agissait pas de poussière ordinaire.
D’ailleurs, la réaction des Erudits confirma son impression, car les paroles de Lord Asriel provoquèrent soudain un silence général, suivi de quelques hoquets d’incrédulité.»

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer